Presse

 

Concert au festival Le Chapitô à Munster

http://nouvellescenes.free.fr/ - Le 24 avril 2004
Concert de Nicolas Bacchus lors du festival Le Chapitô à Munster (68) en première partie de Debout sur le Zinc.
Nicolas Bacchus, je l'ai découvert depuis peu à travers un disque Balades pour enfants louches qui est le fruit de l'enregistrement d'un concert toulousain au Bijou. Tout de suite séduit par les textes et la voix (cet accent qui nous rappelle Allain Leprest...) ainsi que par les intermèdes de "libre parole" qui figurent sur le disque. J'attendais donc ce concert avec impatience pour voir le phénomène sur scène. Les aléas du festival ont repoussés l'heure fatidique mais cela n'avait que peu d'importance par rapport au concert qui allait suivre. 23h, sous le grand chapiteau environ 200 personnes dans le public, une scène, deux guitares et un violoncelle... La musique s'arrête, les lumières s'éteignent et un petit bonhomme tire sa révérence en entrant sur scène. Une première chanson pour mettre le public au parfum avec cet humour que l'on retrouve dans plusieurs de ses compositions puis on a eu droit à des chansons de l'album comme la magnifique chanson de l'ami. Des surprises également comme celle du gérontophile de Bernard Joyet (parolier de Juliette et papa de l'accordéoniste des joyeux urbains) ainsi qu'une reprise, ou plutôt d'une chanson partagée avec les Malpolis: ma ville sur un thème qui collait particulièrement avec le lieu ! Bref un concert impressionnant où l'on sent vraiment un artiste qui vit ses textes (un peu à la manière d'un Mano Solo dans sa façon des les interpréter peut-être) et qui séduit facilement un public qui lui restera longtemps attaché. Avant de terminer il faut souligner que Bacchus, ce soir là, n'était pas en solo mais accompagné par une discrète violoncelliste, un petit plus, que le public a apprécié je pense: un grand merci à eux deux.
Auteur : Fred DUPRE