Presse

 

Nicolas Bacchus

Salle des Rancy (Lyon) - Le 10 fevrier 2006
Il est de la veine des chanteurs qu'on dit "engagés" mais qui surtout n'ont pas leur langue dans leur poche. Pour lui, c'est évident, chanter est une vraie expression de résistance et de survie, la nécessité du partage et de la réflexion, un acte politique dont il y a cruellement besoin. Mais attention, Nicolas Bacchus est doté d'un indéniable talent de poète, de parleur, de meneur de salle avec qui la rencontre est aussi forte qu'avec un Paccoud ou un Béranger. Enraciné chez Font et Val, Renaud ou Brassens, s'il ne ménage pas son public et lui livre en pleine face sa liberté pudique, il lui arrive comme à ses pairs et à d'autres grands de se frotter à un texte de Richepin. Un spectacle comme un coup de fouet qui nous fait repartir sur de bons rails, meilleurs qu'avant.
Sylvain FOUREL