Presse

 

Compte rendu d'écoute

Celtic FM - Le 02 fevrier 2011

Grâce à une intro pour le moins flamboyante, dès le premier titre, on pénètre dans le vif du sujet avec une certaine délectation. Et c'est parti... En voiture Simone !!!
Voix impeccablement posée et très convaincante, musicos haut de gamme et très expressifs qui nous distillent des sonorités aussi percutantes que raffinées, nul doute que l'interprétation ne souffre aucune critique.
Les compositions, écrites avec un soin infini, sont extrêmement séduisantes et, de plus, dotées d'arrangements incontestablement inspirés.
Bref nous sommes conquis par ce véritable "tsunami" qui nous propose en vrac :
- une premier plage (Les gens de mon pays) du type "sapin de Noël" qui clignote de mille feux,
- sur le 3ème titre (Ta mère) un texte qui aurait bien pu être signé par les Brel, Ferrat ou même Brassens,
- le plaisir de retrouver Anne Sylvestre sur le 4 (Cousine),
- un merveilleux break de guitare, à la Dan Fogelberg, pour conclure le 7 (Ce que je fais de moi),
- la redécouverte du Métèque avec ce nouveau texte pour le moins pimenté (Identité Nationale),
- la délicieuse atmosphère "bluesy" du 9 (La Pierrette à Pigalle),
- un p'tit coup de java grâce au 11 (Sanson du Bizoutier),
- l'émouvant violon sur le 12 (Après toi),
- un swing tonique qui sert de trame au 13 (Grasse Matinée) et que n'aurait pas renié un Charles Trenet,
- des intonations à la Reggiani sur le 16 (La fin du bal).
En alternant des climats aussi chamarrés, tantôt explosifs et musclés, parfois empreints d'une tendre délicatesse, tous ces morceaux affichent une variété de tonalités aussi séduisantes que celles d'un arc-en-ciel .
De plus nous devons rendre hommage à la qualité du mixage dont la clarté met en évidence chaque note et sublime la partition de chaque instrument : un régal pour nos oreilles réputées très sensibles !
Cet album est un puissant et remarquable antidote à l'insipide poison généré par la mafia du show-biz et nous réconcilie avec la très bonne "variété" française .
Et si un disque mérite d'être plébiscité aux Victoires de la Musique, c'est bien celui-là !
Tous les titres (tous sans exception) ont retenu notre attention ; néanmoins nous avons tout particulièrement apprécié les 5, 7, 8, 9, 12, 15 (soit : Fontaine, Ce que je fais de moi, Identité Nationale, La Pierrette à Pigalle, Après toi, Derrière l'embarcadère) et, s'il fallait désigner notre coup de cœur spécial, c'est le 1 (Les gens de mon pays) qui remporterait la palme.
Voilà, à notre humble avis, ce qu'il ressort de l'écoute attentive de cet album.

Daniel Haas de Celtic FM
(et promis, je le connais pas !)