Presse

 

Nicolas Bacchus et Lucas Rocher en concert - festival d'Avignon

Revue Spectacles - Le 26 juillet 2011

L'avantage d'une double affiche est double : le festivalier assiste à deux spectacles pour le prix d'un (il pourra donc emmener sa belle-mère sans que ça lui coûte - c'est vraiment ce que je viens de dire ?!), et le programmateur voit deux artistes pendant la durée d'un seul spectacle...

Gain d'argent et de temps, ce qui revient au même selon le proverbe capitaliste bien connu - cela ne veut pas dire pour autant qu'il ait du sens !

À tout jeune tout honneur (le génie n'attendant pas le nombre des années) commençons donc par Lucas ROCHER, grand jeune homme qui risque de briser plus d'un cœur dont la décontraction et la nonchalance sont à la mesure de sa virtuosité, tant à la guitare qu'à la diction : l'aisance à digresser au détour d'un (jeu de) mot(s) puis de reprendre la chanson comme si de rien n'était est un signe qui ne trompe pas - le talent, et déjà l'expérience...

Nicolas BACCHUS, quant à lui, s'il a quelques années de plus, les a bien employées : il sait bien s'entourer - il n'y a qu'à regarder son 4è album - et hisser l'art des digressions (et des explications de textes, par exemple pour ceux qui sont nés après le RPR - et l'UPF, donc !) au niveau de Proust...

... mais sans qu'on s'y perde ou s'y ennuie, excusez du peu !

Jean-Yves BERTRAND pour
RevueSpectacles.com