Presse

 

Après Europarade et Microsillons

La Dépêche Villefranche de Rouergue - Le 15 aout 1998

Les flonflons d'Europarade 98 se sont tus depuis un mois et demi, les derniers accords de Microsillons ont résonné il y a guère plus d'une semaine. Juste le temps de se retourner et de dresser un premier bilan. Rencontre avec le président de VISA, Philippe Leguy.
Que peut-on dire de Microsillons ?
Il y a là un élément de satisfaction supplémentaire. Tout est gratuit, nous avons mené cette année un partenariat constructif avec un orchestre et nous avons trouvé les filières pour améliorer la qualité des candidats. Certes cela constitue une charge supplémentaire pour Visa, mais l'animation estivale fait partie intégrale de notre mission.
Par rapport au petit incident de la finale, pour clore le débat, je dirai, on respecte la liberté d'expression. Il n'y a rien à dire sur ce qui a été chanté. Par contre en tant qu'organisateur, je ne peux que me féliciter des relations que nous avons avec le commissariat. Et on doit aux policiers une partie de notre succès. A ce titre là je ne peux qu'engager les villefranchois à signer la pétition.
[…]