Presse

 

Nicolas BACCHUS "coupe d'immondes "

Chant'Essonne - Le 01 mars 2000

BAC 9901- Autoproduit -12 titres d'A.C.I. - Premier album de ce jeune toulousain. Cinglant, provocateur et satirique comme dans " Coupe d'immondes " ou " La cerise sur le gâteau ", Nicolas sait être aussi un auteur sensible et intimiste avec "Chanson de l'ami" et "Sale pédé" et un excellent interprète dans "Cayenne", un texte de Jean Genet qu'il a mis en musique. Une belle voix, une écriture originale, nourrie de Brel, de Lapointe, de Font et Val ou de Coluche, des compositions variées et soignées, servies per de bons musiciens Romain Parent (basse), Alain Bréhéret (claviers), Florent Colonges (percussion), Fabien Jouan (violoncelle) et Francis Bages (trompette), il y a peu à redire du point de vue artistique. Pourtant, un seul regret : le parti pris " sexuellement " militant trop présent qui risque d'enfermer ce jeune auteur au talent prometteur.