Presse

 

Qualité France

Rock & Folk - Le 01 novembre 2000
Pour ce numéro anniversaire, cette rubrique se contentera de répéter - et de prouver - que l'autoproduction (ou la petite production réalisée par des labels) est une idée qui suit son chemin. L'apparition du marché indépendant remonte au mouvement punk et, depuis, le phénomène n'a cessé de s'amplifier. Avec des réussites incontestables en fermes de vente: dans les années 80, Bérurier Noir, Ludwig Von 88 et tout le courant alternatif avant son intégration (Satellites, VRP) ; dans les années 90, Têtes Raides et la vague chanson (La Tordue, Les Ogres De Barback mais également des outsiders imprévisibles tels Tryo, Matmatah ou Rasta Bigoud, qui prouvent que les perspectives sont désormais aussi ouvertes qu'éclectiques. Cette décennie serat-elle aussi fructueuse ? La réponse appartient à tous ceux qui préfèrent prendre leur musique en mains plutôt qu'espérer vainement un conte de fée. Rock&Folk ne manquera pas de rester à leur écoute. [...] Beaucoup moins rock et résolument chanson, Nicolas Bacchus évoque un Brassens new look avec sa guitare, à peine entourée de quelques instruments pour les besoins de l'enregistrement. Mais ses textes toniques, satiriques et décapants mériteraient un traitement musical et une production à la hauteur de leur verve provocatrice. Car l'homme n'a pas la langue dans sa poche et n'hésite pas, entre autres engagements, à se faire le héraut d'un existentialisme gay qui renvoie certains à leurs contradictions. "Pour m'rouler dans l'herbe et courir après les garçons/ J'ai pas besoin qu'ils soient millionnaires ni qu'entre nous y'iait un ballon". De quoi donner des idées aux rockers-rappeurs-reggaemen gay et français qui continuent de se planquer.
HM.