Presse

 

Balades pour enfants louches à la Tache d'Encre

Le Dauphiné Dimanche (Avignon) - Le 14 juillet 2002
Mais qui sont donc ces enfants louches ? Les homos, les mal-aimés, les loosers, les sans-papiers, enfin tous ceux qui disent tout haut ce que d’autres disent tout bas. En effet, Nicolas Bacchus, auteur, compositeur, et interprète, n’a pas sa langue ni ses mains dans ses poches. Il gratte sa guitare avec une rage époustouflante. Ainsi, le public se rend compte très vite: Bacchus n’a peur de rien sinon des tabous. Alors il s’emploie à les détruire au rythme des chansons douces-amères, folles et trépidantes, gaies et violentes. Engagé, révolté, jovial, désenchanté, la rage au ventre, Bacchus dévoile ses multiples facettes durant une heure de spectacle plein de bonne humeur. Car une fois que tout a été dit, plus rien ne fait mal: ni les chagrins d’amour, ni la politique, ni le regard des autres, et surtout tous les préjugés volent en éclats. Pratiquant excellemment l’autodérision, Bacchus appelle en renforts Jean Genet, Gainsbourg ou Hugues Aufray pour un dernier numéro très drôle. Un spectacle musical à mi-chemin entre le one man show et le poème théâtral avec un répertoire très écrit. Un bon moment de musique.
F.G.