Presse

 

Les 50 jeunes talents de Toulouse

L'EXPRESS - Le 30 mai 2002
Vie culturelle
Avec sa guitare, sa salopette, et sa tignasse, il s'était forgé, à 30 ans, une jolie réputation de chanteur sulfureux, mais aussi de poète, entre Coluche et Brassens. Militant homosexuel de gauche (t'en as d'autres, comme ça ? Ndla), il a le goût de la provoc. Ce qui lui a valu d'être convoqué au commissariat dans la sous-préfecture Aveyronnaise où il était éducateur. C'était en 1998, il s'appelait encore Nicolas Bages. Depuis, cet Auvergnat s'est fait un nom sur la scène Toulousaine. Il a rasé sa tignasse, rangé sa salopette, et vient de sortir un deuxième CD, enregistré en public au Bijou, sa scène fétiche à Toulouse.
Stéphane Thepot