Presse

 

Tais-toi et chante !

Politis - Le 24 octobre 2001
Bacchus n’est pas aux Primeurs, mais il se tape sa petite résistance. Bacchus est un sacré bonhomme de trouvère bavard, à l’humour désarmant et à la guitare insolente. On a beau être un gay compagnon, pas fastoche de percer par soi-même. Alors, après avoir écumé les petits rades à musique toulousains et bouclé son tour de France, il se prépare à se coltiner la montée à Paname. Histoire de ne pas arriver les mains aussi vides que le porte-monnaie, il tape tous azimuts pour financer un deuxième CD. «Vingt à vingt-cinq chansons, trois où quatre du CD précédent, mais en mieux, et beaucoup de nouvelles, quelques-uns des baratins qui font le charme des spectacles (ou énervent.., ou les deux)», explique-t-il. N’hésitez pas une seconde à l’acheter, c’est dans votre intérêt… et cela vous évitera d’être sollicité une troisième fois, c’est donc à un investissement sur l’avenir que l’on vous invite, votre avenir, et surtout celui de votre tranquillité.
David LM