Presse

 

Ambiance bon enfant

Dernières Nouvelles d'Alsace - Le 06 avril 2003
[...]
Démarrée avec nicolas Bacchus, la soirée avait immédiatement pris un tour revendicatif. Prêchant "ses" vérités sur des domaines aussi variés que la politique, l'homosexualité, ou les sans-papiers, le chanteur -accompagné sur scène par un violoncelliste- a fait sienne la politique du "rentre-dedans". Voix rentrée, écorchée, presque chuchotée, ses textes s'apparentent à autant de prêches qui relèguent au second plan le versant humoristique. On rit, mais on rit souvent jaune. Ou pas du tout. Bref, un spectacle "très personnel", relevé (sic) par quelques imitations de Francis Cabrel ou Vincent Delerm, très réussies, sur le thème du "petit âne gris" d'Hugues Auffrey (re-sic).
Ph V.
(En fait c'est Philippe VIGNERON; ah, le consensus mou et la peur de déplaire de la presse régionale, on ne s'en lasse pas. Cet article est un modèle, je trouve ! Ceci dit, si vous voulez savoir ce qui s'est passé ce soir là, lisez l'article de 'l'Alsace' du même jour !)