Presse

 

"Je ne veux pas faire chanteur aigri"

L'Hérault du Jour - Le 13 mai 2003
Sète en ville - Culture - "Je ne veux surtout pas faire chanteur aigri"
Chanteur "épanoui", Nicolas Bacchus arpente les scènes françaises et livre une musique rafraîchissante. Portrait.
Le passage de Nicolas Bacchus à la Fonderie, vendredi et samedi dernier, ne sera pas passé inaperçu. Son deuxième album « balades pour enfants louches» a su attirer la curiosité du public qui s'est« délecté» de ce chanteur qui ne mâche pas ses mots.
Cet ancien éducateur a décidé, il y a quatre ans et demi de cela, de se consacrer entièrement à sa grande passion : la chanson. Il se rapproche donc de Toulouse et se lance dans l'aventure. Pour Nicolas, tout est affaire de choix. "A partir du moment où j'ai choisi de me consacrer à la musique, j'ai essayé de trouver les moyens pour le faire."
Il faut croire que ce choix porte ses fruits. Depuis son premier album (Coupe d'immondes -1999), de l'eau coule sous le pont «Bacchus». Il enchaîne les concerts à travers la France et commence à attirer les regards sur lui.
-Epanouissement-
Et c'est en homme tranquille et serein qu'il aborde cette vie qui s'ouvre à lui. «Aujourd'hui, je ne vais pas faire chanteur aigri parce que c'est plus ou moins à la mode, confie-t-il. Je veux juste faire chanteur épanoui. Le mot est lâché et résonne comme un refrain.
Fier de son homosexualité et de son engagement citoyen, où il n'hésite pas à promouvoir un certain nombre de revendications politiques, Nicolas Bacchus chante, interprète et compose avec une fraîcheur étonnante. Sur scène, il propose au public un festival de découverte. Le commentaire du directeur du Bijou (salle de spectacle de Toulouse), Philippe Pagès, est sans ambiguïté. "Dans ses chansons, on trouve quelques gros mots, des histoires de cul bien tournées, de la politique bien penchée et tout ce qu'il faut pour surprendre et faire rigoler."
Sous une allure effilée et discrète, Nicolas Bacchus livre un "mélange de revendication crue, de tendresse écorchée et de provocation souriante".
Aujourd'hui, avec son deuxième album, Nicolas Bacchus prouve que les chansons à texte peuvent très bien s'harmoniser avec la musique et ouvre la voie à de nouveaux horizons que l'on espère fertiles.
J.F.