Presse

 

Soirée bachique

L'Alsace - Le Pays - Le 21 octobre 2003
La Compagnie Cafarnaüm, qui a découvert Nicolas Bacchus en Avignon cet été, avait annoncé vendredi soir au CCSRB (Belfort), un spectacle un peu particulier et décapant. Effectivement. il y en a eu pour tous les goûts Auteur compositeur, fils spirituel de Philippe Val, Nicolas Bacchus qui fréquente tous les caveaux de la République, ne s'appelle pas Bacchus pour rien. Il cumule les plus belles voix, celles de Ferré et Brel, enchaîne les rimes et rythme à la Brassens. Les textes « rentre dedans » affectionnent la subversion politique et sexuelle. Car pour ce chantre libertaire, le respect de la vie privée conduirait à l'impasse de la non-communication. Mais la provocation demeure souriante et la poésie et la tendresse finissent par triompher. Ce pur produit de la diversité culturelle française, issu du terroir du Sud-ouest, a poussé et prospéré grâce au statut des intermittents. Désireux d'offrir une bonne soirée au public, Nicolas Bacchus ne laisse rien filtrer sur scène sur les conditions précaires de son existence. Mais le spectacle terminé, il entame une autre vie et souffre d'être considéré comme un simple amuseur par des guignols qui ne savent pas reconnaître les artistes. (euh, j'ai pas dit exactement ça. Ndla)
Michel Grivet
Légende photo :
Nicolas Bacchus a été un excellent amuse-gueule du programme concocté cette saison par Cafarnaüm avec le rire comme principal ingrédient.