Imprimer

Inventaire


      Que tu sois garçon ou fille
      Si tu cherches l'homme et le bon
      Si tu cherches l'homme de ta vie
      Que tu sois fille ou garçon
      Pour faire le bon choix ma vieille
      Mon vieux pucelle ou puceau
      Voici donc quelques conseils
      Avant de faire le grand saut
      Voici quelques phénomènes
      Répertoriés par mes soins
      Quelques types d'énergumènes
      Pour baliser ton chemin :

Attendrissant, mignon, intègre
Y'a l'étudiant coincé, tout maigre
Un peu maladif, mais sincère
Indécis, ...mais ça tu sais faire.
Le genre qu'habite, ça c'est l'enfer
Une chambre avec vue sur sa mère
Pas psychotique, mais c'est comme si
Anorexique, mais très gentil
(moi d'toute façon j'ai d'jà mangé)
    Comme les côtes d'agneau d'la bouchère
    Un peu trop d'os, pas assez d'chair
    Souvent j'préfère
    Le contraire de c'qu'on m'sert.
Puis y'a le p'tit gars bien musclé
Qui passe son temps à s'regarder
Travailler son corps, se sculpter
Le dos, les bras, la plante des pieds

Trop occupé pour t'embrasser
Pis trop fatigué pour bander
Ça fait joli sur les photos
Mais dans un lit ça l'fait pas trop
(pis des photos j'en r'garde quand j'veux)
    Comme à la cantine de l'école
    La viande trop dure, la frite trop molle
    Souvent j'préfère
    Le contraire de c'qu'on m'sert.
Pis y'a çui qu'tu croyais parfait
Bon vivant, fêtard, toujours gai
Pour un oui un non toujours prêt
A faire péter l'Mouton-Cadet
Jamais fatigué, vous sortez
Retour à l'aube, il est bourré
Il bave, il a mal à la tête
Mais il a pas vomi c'est chouette
(mais attends d'main on sait jamais)
    Comme les babas d'grand-mère Yvonne
    Dehors trop beaux, dedans trop d'rhum
    Souvent j'préfère
    Le contraire de c'qu'on m'sert.
Enfin, posé dans ton salon
Çui qui t'attend à la maison
Plateau télé dans son cocon
La bière à la main et l'œil rond
Qui s'endort d'un sommeil de blond
Devant Jean-Pierre et ses millions (de cons)
Y t'reste cinq doigts et ton plumard
Dommage qu'il soit pas né canard
(mais bon c'est comme ça, c'est connard)
    Pour un magret ce s'rait d'enfer
    Pas mal de gras, pas du tout d'nerf
    Souvent j'préfère
    Le contraire de c'qu'on m'sert.

      J'en vois qui trouvent à redire
      Préférant à l'inventaire
      Des spécimens qu'on doit fuir
      Celui des bonnes affaires
      M'étant donné pour conduite
      De ne parler que de ce
      Que je connais, ça limite
      Mon exposé aux fâcheux
      Il n'est donc pas dans ma liste
      L'homme idéal, l'oiseau rare
      Je n'en connais pas, c'est triste
      Mais
      Je suis expert en tocards.