Imprimer

Josy

(Guillaume Maruejouls)


Josy, c'est la voisine du palier
Trente-six ans et toujours pas mariée
Mène sa vie de vieille jeune fille
Elle entretient… sa p'tite routine.
Pas de copain, de chéri, jamais rien
Pour lui faire changer son quotidien
Un jour, à Josy, on lui a dit :
"Enfin, Josy, qu'est-ce que tu fais de ta vie?"
Alors elle s'est trouvée…
un chien.

A Josy, qu'est ce qu'on y avait pas dit
Ce chien va lui exploser sa vie
Elle qui e faisait jamais la fête
Il la conduira… droit à sa perte.
Mais ça elle ne le sait pas encore
Son chien pour l'instant elle l'adore
Un jour Josy elle nous a dit :
"Ah ben, vraiment, les gars, j'vous r'mercie
ma vie sans lui, ah ça non…
d'un chien."

Depuis, Josy s'défonce en quatre,
S'démène, court à gauche et puis à droite
Parfois même au boulot arrive en r'tard
Tout ça pour l'bonheur… de son clébard.
Terminés, les principes et la routine
Josy, c'est dev'nu une vraie coquine
Un jour, on s'est dit allons voir Josy
Et là
Pour la r'connaître on a eu un mal…
de chien.

Voilà Josy sur son p'tit nuage
Avec son clebs, ils sont vraiment pas sage
Eh ! Josy, l'amour te donne des ailes
Mais là tu frises… l'excès de zèle.
Du Sheeba à la zoophilie
Tout le reste souvent tu oublies
Un jour le patron a dit à Josy :
"Josy, tu files un mauvais coton"
C'était juste avant le sale temps…
de chien.

Josy a poussé l'bouchon trop loin
L'banquier, l'boss, l'huissier lui filent le train
Aïe aïe aïe, Josy, ça sent la fin
Et les impôts qui grimpent… n'arrangent rien.
Happy end ou fatalité
On savait plus quoi trouver
Un jour, pour Josy, on a eu une idée :
"On arrête la chanson, et tu finis comme tu veux,
Tu choisis comment mener ta vie…
de Josy !"