Imprimer

Sale pédé

(Nicolas BAGES)


Et tu t'es dit " Mon gars, tu s'ras pas comme tout l'monde "
Tu t'sentais bien trop mal au milieu des foules qui grondent
Et tous ces gens bien qui t'entourent, dur d'être à la hauteur
Y va falloir trouver ta place, faire mieux, autre chose, ailleurs

Et tu t'es dit " Mon gars, va voir aimer les gars
P't'être c'est moins difficile, p't'être t'auras moins les foies
P't'être y sont plus comme toi, p't'être ça s'ra pas pareil "
Mais sur la face cachée d'la lune, c'est encore plus dur d'trouver l'soleil

  • Sinon, retour
    Case départ
    C'est toujours
    La même histoire
    T'as pris un autre chemin mais y passe aussi dans l'noir
    De sens uniques injustes en communions factices
    C'est pas les filles qu'tu pouvais pas,
    C'est l'humanité qui t'glisse
    Entre les doigts

Y'a tant d'manières de rendre les autres heureux
P't'être encore plus que d'se faire du mal tout seul
Qu'il soit blond, qu'elle soit brune, t'y arriveras pas mieux
Si t'as pas autre chose à offrir que c'merdier derrière ta grande gueule

Alors tu vas traîner la nuit dans des bouges au sol glissant, collant
De c'qui reste des amours des chercheurs précédents
Tu vas en embrasser plein, au hasard, sans désir
Comme ces soirs où tu t'branles et qu't'as même pas envie

Juste par habitude, pour voir si ça fait encore du bien
S'il existe encore du plaisir, si y a vraiment plus rien
Ou juste parce qu'y t'faut ça pour espérer pouvoir t'endormir
Avec toi ; épuisé, plus rien à dire, à donner, en finir

  • Et retour
    Case départ
    C'est toujours
    La même histoire
    T'as pris un autre chemin mais y passe aussi dans l'noir
    Le froid du p'tit matin après tes ballades entre les corps
    Y t'reste l'odeur de clope, de bière,
    Mais sois sûr qu't'es encore
    Plus seul qu'hier

    Et retour
    Case départ
    C'est toujours
    La même histoire
    J'ai d'jà pris l'même chemin, pas la peine que t'ailles voir
    D'accord, facile àdire, OK, c'est rien qu'un sale poème
    Je sais, les mots t'suffiront pas,
    Faudra qu't'essaye quand-même
    Alors, viens dans mes bras

Allez
Viens dans mes bras
Juste une fois, encore une fois
On verra bien si ça marche pas

Avec un peu d'chance
Tu s'ras aussi malheureux qu'ailleurs
Avec juste en plus
Ceux qui t'reprocheront les envols qu'ils n'ont jamais osés

Avec de bonnes dents
On pourrait s'arracher des lambeaux d'peur
Avec juste en plus
La haie d'honneur de ceux qui t'crieront SALE PEDE

Viens dans mes bras
Viens dans mes bras.