Imprimer

Filet mignon

(Nicolas BACCHUS / Thomas PITIOT)

Tu m’as demandé,
Amour, de t’apprendre
A cuisiner un filet
Mignon

Choisis ton filet,
Choisis ton mignon
Bien rose, et sans plus attendre
Voyons:

S’il est trop nerveux
De tes doigts fiévreux
Rends-le plus souple à ta main
Offert

Alors sur le feu

Donne-lui des couleurs
N’est-il pas beau quand il dore,
Couvert

Parfois, doucement
Retourne-le pour
Atteindre ses replis les
Plus crus

Mets ton grain de sel
Entends-le frémir,
Et réserve-toi les sucs
Qu’il sue

Lors, dans ces humeurs
Fais fondre l’oignon
Que tu auras effeuillé
Sans larmes

Ça met du piment
Du sel et parfois
Quelques champignons, c’est pas

Un drame

Laisse mijoter
Que la chaleur monte,
Remue toujours en douceur;
Ajoute

Quand soudain tout bout
Quand soudain tout fond
Le morceau qu’il te faut tendre
Et goûte

Afin qu’il s’imprègne,
De sauce brûlante
Arrose enfin et du feu
Retire


Sers-le, bien à point
Et le lendemain
S’il t’a comblé fais-le re-
-Venir

Voilà, beau mitron,
C’était ma recette
Tout mon savoir en filet
Mignon

Reste à l’éprouver
M’sieurs dames on vous laisse
Il faut que moi et minet
Filions

Reste à l’éprouver
M’sieurs dames on vous laisse
Faut pas que vous vous miniez,
Filons!