Imprimer

Ta mère (…me veut pour gendre)

(Pouhiou / Erwan TEMPLE / Nicolas BACCHUS)

Moi le baratineur,

Le coq, le pygmalion,

Qui réchauffais les cœurs

Souvent aux p'tits oignons

J'avoue, j'en ai connu

Des matrones, des mammas

Qui me tombaient des nues,

Qui crachaient sur mes pas.

 

J'étais toutes leurs craintes

Aux mères poules, aux marâtres

Et bien souvent leurs plaintes

Me fissuraient les plâtres :

"Voleur de chérubin !

Je vois bien ton manège !

Si tu lui fais du bien,

Tu voles mes privilèges !"

Mais ta mère…

 

Ta mère me veut pour gendre

Pourquoi ? Ça me dépasse

Moi qui fais pis que pendre

Pour les rendre furax

A force de m'étendre

Sur tous les corps qui passent

Ta mère me veut pour gendre

Et c'est moi qui angoisse !

 

Moi le baratineur,

Le coq, le pygmalion

Qu'offrais souvent mon cœur

Et parfois mon oignon

Je raillais l'air déçu

Des matrones, des mammas

Déconfites à la vue

D'l'oiseau si grand déjà.

 

Je volais leur poussin

Aux mères poules, aux marâtres

Qui se paraient les seins

De leurs poupons d'albâtre

Qu'elles croyaient tout à elles

Car, comble de bonheur

Jamais une donzelle

N'avait trouvé leur cœur

Mais ta mère…

 

Ta mère me veut pour gendre

Pourquoi ? Ça me les froisse

Moi qui fais pis que pendre

Pour les rendre furax

 

A force de m'étendre

Sous tous les corps qui passent

Ta mère me veut pour gendre

P't-être même qu'elle veut ta place !

 

Moi le baratineur,

Le coq, le pygmalion,

Qui pleurais sur les cœurs

Autant qu'sur les oignons

J'avais tout entendu

Des matrones, des mammas

Qui hurlaient dans ma rue :

"Haro, haro !" sur moi

 

Jusqu'à ce jour étrange

Où une tête blonde,

Qui aimait d'autres anges

Sans déserter ma ronde,

M'écrivit ce refrain,

Que j'ose à peine chanter

Car maint'nant je sais bien

Que la réalité

C''est que ta mère…

 

Ta mère me veut pour gendre

Pourquoi ? Ça me les casse

Moi qui ai fait pis que pendre

Pour la rendre furax

Elle vient devant ta chambre

Pour sniffer mes godasses

Ta mère me veut pour gendre

Manqu'rait plus qu'elle m'embrasse !

 

Je peux bien l'avouer,

A ce jour je préfère

Le rôle de bru conspuée

Par la vilaine belle-mère.

A ces gentilles mamans

Qui veulent un autre fils

Je préfère leurs enfants

Elles, ce serait du vice.

 

Mesdames, ne m'aimez plus

Ou bien ne m'aimez pas

Restez des mères perdues,

Des matrones, des mammas.

Je n'emprunte que leurs cœurs,

Ce n'sont pas vos oignons,

Moi, le baratineur,

Le coq…, le pygmalion.

 

Chœurs :

 

Ta mère me veut pour gendre

Tout nu sur la terrasse

Ta mère me veut pour gendre

On dirait une limace

Ta mère me veut pour gendre

Avec ses ch'veux filasses

Ta mère me veut pour gendre

Et son ptit air salace

Ta mère me veut pour gendre

Elle a la peau bien grasse

Ta mère me veut pour gendre

Et qu'est-ce qu'elle est coriace

Ta mère me veut pour gendre

J'préfère encore Jeanne Mas

Ta mère me veut pour gendre

Avec son pic à glace

Ta mère me veut pour gendre

Elle veut niquer ma race

Ta mère me veut pour gendre

C'est vraiment dégueulasse

Ta mère me veut pour gendre

C'est une sacrée chaudasse

Ta mère me veut pour gendre

Elle va m'violer sur place !!!

Ta mère me veut pour gendre