Imprimer

Ce que je fais de moi

(Dany RODRIGUEZ / Nicolas BACCHUS)

Si tu savais les démons qui m'habitent

Lorsque je vais plus d'une heure sans toi,

Sous entendu sans plus rien qui m'abrite,

Si tu savais ce que je fais de moi

 

Si tu savais combien mon cœur palpite

Lorsque, sous la gare, je fais les cent pas

Sous des seaux d'eau miroitant à l'invite,

Si tu savais ce que je fais là-bas

 

Je me savais de nature hypocrite

Tant de soupirs, de pâmoisons, d'émois,

Mais là, mon amour, tu m'tuerais de suite

Si tu savais ce que je sais de moi

 

 

Souvent j'ai songé à vivre en ermite,

Pour ne pas poursuivre dans cette voie.

Hélas, je connais trop bien mes limites.

Si tu savais à quoi je suis en proie

 

Des choses dont la morale publique

(Qui ferait mieux d'en avoir moins, je crois)

S'emporterait, brandissant l'eau bénite

Si elle savait ce qu'on peut faire à trois

 

Refrain

 

Ô vous, les papes fiers, les cénobites

Balayez donc d'abord sous votre croix,

Avant que de trancher, et laissez nos bites

En paix, cela ne vous regarde pas

 

Si vous saviez combien de cucurbites

Dans le rectum ont procuré de joies

Et combien de veuves-poignet subites

Ont offert de cet Enfer qui rougeoie

 

A peine es-tu partie que je te quitte,

Sans avoir le sentiment toutefois

De tromper là notre lit théorique

Si tu savais comme ses draps sont froids

 

En moi l'ange et le démon cohabitent

Mais lorsque tu cours, trente-six fois le mois,

T'abandonner à tes amants tacites

C'est Lucifer qui se rappelle à moi

 

En moi l'ange et le démon cohabitent

Mais lorsque tu cours, trente-six fois le mois,

T'abandonner à tes amants tacites

Satan m'habite, et l'ange est en émoi…

Satan m'habite et met l'ange en émoi…

Satan met l'ange et m'habite, en émoi…

Satan m'habite et met l'ange en émoi…

Sa bite m'att… oh, les mélanges et moi…

 

La la la la la la la la la la la …