Imprimer

Peau d'âne


On serait juste au collège
Tu aurais un appareil
Et dans le cours de solfège
J’aurais perdu le sommeil
Avec ta grosse peau d’âne
Qui te pèse sur le dos
Tu jouerais les mélomanes
Et moi les mauvais alto

Tu te croirais la plus moche
Je me croirais le plus beau
Et des fois, à la cantoche
Je porterais ton plateau
Mais quand sonnerait la cloche
Dans le garage à vélos
Tu soulèverais souvent...
Ta robe couleur de temps


On serait juste au collège
Tu sourirais tout le temps
Sur notre petit manège
On dirait qu’on serait grands
Et les autres magiciennes
En pleureraient des corbeaux
Et toutes les collégiennes
En vomiraient des crapauds

J’arracherais ta peau d’âne
Et découvrirais ton cou
Toi, t’écout’rais mon walkman
En te collant à ma joue
Ta chevelure tzigane
Et le rythme de ton pouls
Je trouverais ma fortune...
Sous ta robe couleur de lune


Tu remis’ras ta tunique
Tout au fond de ton placard
Pour toi ce sera magique
Et pour moi un peu trop tard
Je verrai de mon vélo
Qu’y a un troisième qui te drague
Ce jour-là dans mon gâteau
Je trouverai plus ta bague

A l’arrière de son scooter
Tu seras une amazone
Moi, je jouerai les seigneurs
En te traitant de pauv’ conne
Cependant que dans mon cœur
Tu resteras ma madone
Je trouverai des merveilles...
Sous ta robe de soleil